Éducation : le casse-tête chinois (documentaire)


À travers trois témoignages, une immersion dans le système éducatif chinois, devenu un business lucratif.

éducation le casse-tête chinois

En Chine, l’éducation est devenue une activité lucrative excluant les plus démunis. L’essor économique et la considération des Chinois pour ceux qui travaillent dur entretiennent l’illusion qu’étudier protège de la misère.

Mais les notes moyennes de Wang Pan à la sortie du secondaire ne lui permettent pas d’entrer dans les meilleures universités, subventionnées par l’État. Travailleurs manuels, ses parents doivent s’endetter pour lui payer une école privée.

Wang Zehziang, professeur dans un de ces établissements, explique avec une franchise qui confine au cynisme leur mode de fonctionnement : recruter des élèves de milieux ruraux en leur faisant miroiter une amélioration de leur condition, prendre leur argent et les envoyer sur le marché du travail bardés de diplômes sans valeur.

Quant à Wan Chao, qui vient de terminer une formation reconnue, il peine à trouver un employeur. Chaque année, deux millions de jeunes diplômés chinois restés sans emploi rejoignent ainsi la tribu des « fourmis ».