Une culture de la haine fort contagieuse


par Abderrahman Rached pour Asharq Al-Awsat

Certaines formes d’islamisme radical prônent le rejet de l’autre, favorisant les divisions entre les adeptes de différentes religions mais aussi entre musulmans. Un discours vénéneux qui se répand dangereusement.

En 1988, l’ayatollah Khomeyni avait ouvert le feu avec sa fatwa contre Salman Rushdie, l’auteur des Versets sataniques. Personne alors dans le monde musulman n’avait entendu parler ni du roman, ni du romancier. Les trois livres qu’il avait publiés jusque-là étaient passés inaperçus, mais, depuis, Rushdie est devenu un écrivain vedette, son livre se vend toujours et son éditeur en a tiré des millions de dollars. Puis le colonel Kadhafi et d’autres chefs arabes se sont engouffrés dans la brèche des appels au meurtre quand ils ont compris que cela permettait d’entretenir leur popularité à bon compte.

Après une succession d’autres crises, autour des caricatures danoises du Prophète [en 2005], d’un film insultant aux Pays-Bas  [Fitna, 2008], de l’appel à brûler un Coran en Floride [2010], voilà aujourd’hui un énième accès de fièvre. Il contient des éléments particulièrement dangereux, notamment le fait que son producteur serait un copte d’Egypte, ce qui risque d’envenimer les tensions confessionnelles dans ce pays, où la situation est déjà assez explosive dans cette période post-révolutionnaire.

On se trompe en pensant que le choc des civilisations, ou plus précisément celui des religions, s’arrêtera dans les décennies à venir. Il ira au contraire grandissant. Non pas parce qu’il y aurait de plus en plus de gens qui cherchent à insulter la religion des autres – cela a toujours existé – mais à cause des progrès des moyens de communication et des militants de tous bords qui s’en servent.

Les musulmans ne sont pas les seuls à être visés. Il existe également une littérature antijuive, antichrétienne, antihindouiste. Sauf que les musulmans sont affligés de l’existence d’organisations armées extrémistes qui prétendent défendre l’islam en leur nom. Les catholiques ont remué ciel et terre contre le film Da Vinci Code parce qu’il niait la nature divine du Christ. A l’inverse, personne ne prête attention à ceux qui résistent à ces œuvres de haine. Au Koweït, Nayef Al-Mutawa produit [la bande dessinée et le dessin animé] 99 [en référence aux 99 noms pour désigner Dieu] qui s’adresse aux enfants, en anglais [et en arabe], pour leur parler en termes positifs de l’islam, de ses vertus et de son histoire. Personne n’a organisé une manifestation de rue pour le remercier. Et ses vidéos n’ont pas fait le buzz sur YouTube.

Au-delà de la colère contre le film qui s’exprime aujourd’hui, le véritable problème réside dans le fait que les griefs, la haine et la méfiance s’étendent un peu partout. Il y a trois semaines, dans une émission à la télévision, un intervenant sunnite en a frappé un autre qui était chiite. Et nombreux sont ceux qui se sont félicités de cette émission lamentable qui reflète l’aggravation dangereuse des relations entre sunnites et chiites. En Libye, la destruction [fin août] de mausolées soufis par des salafistes a failli tourner à l’affrontement. Quant au Maroc, des semi-illettrés ont décrété que leur pays était entièrement malékite, et qu’il n’y a pas de place pour les hanbalites. [Malékisme et hanbalisme sont deux des quatre écoles juridiques à l’intérieur de l’islam sunnite.] De même, des conflits religieux et intermusulmans ont divisé le Soudan, risquent de faire imploser l’Irak, pèsent lourdement sur la paix civile dans le nord du Liban, et seul Dieu sait quel sera leur impact sur l’avenir de la Syrie.

Abderrahman Rached

Article original : Asharq Al-Awsat

3 réponses à “Une culture de la haine fort contagieuse

  1. L’Europe a connu la nuit de la Saint-Barthélémy, les pogroms, la solution finale et les massacres des chrétiens dans les arènes romaines … L’évènement le plus récent a juste 70 ans … La roue tourne.

  2. Cette haine n’arrive pas par hasard , mais au moment où le genre humain « sent » confusément qu’il va devoir « jouer des coudes » et que la « porte », trop étroite, ne s’ouvrira pas pour tous !… D’où cette « synergie » que prétend installer la classe des privilégiés, pseudo-aristos, toujours parvenus, qui s’imaginent toujours qu’ils « passeront avant les autres » !… ( Les nazis aussi, créatures frustes, devaient éprouver cette « angoisse » !…)

    Mais ce défi nietzschéen doit s’accomplir bien loin des capacités de ces êtres hyper-complexés, incapables de comprendre qu’il existe une alternative à l’élimination des rivaux !… Abeilles et fourmis accomplissent depuis des millions d’années ce qu’il nous paraît régulièrement de l’ordre de « l’impossible » : franchir des cours d’eau, des mers, des océans, nous aventurer « ailleurs » !…

    C’est donc cette maladresse et cette timidité qui nous handicape gravement … et qui rendent les humains hargneux envers leurs semblables !… Et d’abord, ceux qui sont semblables à eux, qui pourraient être « choisi » à leur place !… Exemple du contraire : quoique très proche territorialement et importante, aucun sentiment anti-chinois ne s’est manifesté dans l’Hexagone !… ( Au Far West, le racisme anti-chinois avait pour origine la jalousie, les « fils du Ciel » se prétendant « meilleurs » que les pionniers blancs !…)

    Mais les « jeux sont faits » et les romanciers de Science-Fiction ont prévenu depuis longtemps que ce serait la seule route « acceptable » !… Notre planète ne peut plus décemment faire vivre notre population sans le renfort d’une Terre et demi !… Donc, soit on « réduit » ( alias « on extermine » !) , soit on va voir ailleurs si l’herbe est plus verte !…
    l’ Âge du Cosmos est la seule solution « durable » , l’Astronautique étant une question de moyens et non d’espoir plus ou moins chimérique !… Quand cette prise de conscience
    cosmique sera effective, les anciens « points chauds » de la haine seront abandonnés … pour d’autres positions , qu’il faudra gérer à ce moment !….
    Mais c’est une toute autre histoire ….

  3. Pingback: Coups durs pour les États-Unis | MecanoBlog·

Les commentaires sont fermés.