L’Iran et l’Occident (documentaire)


« L’Iran et l’Occident » permet de comprendre avec une réelle proximité ce qui s’est passé pendant ces trente dernières années entre les dirigeants iraniens, irakiens et le monde occidental, et principalement les États-Unis. A travers des archives et des interviews exclusives, « L’Iran et l’Occident » passe au crible trente ans d’histoire, en interrogeant 25 personnalités majeures qui témoignent des positions des États-Unis, de l’Iran, de la France et d’Allemagne.

« L’Iran et l’Occident » est une série de Norma Percy et Brian Lapping, réalisé par Dai Richards, Delphine Jaudeau et Paul Mitchell et produite par Norma Percy et Brian Lapping avec la BBC en association avec France 3, National Geographic Channel, NHK, VPRO, SVT, RTBF, VRT, NRK, SRC/CBC, DRTV, SBS, YLE, TVP et Press TV, avec le soutien du Programme Media.

Épisode 1 : Khomenei, l’homme qui a changé le monde (1978-1981)

A partir de la Révolution qui a entraîné l’arrivée de Khomenei en Iran, le départ du Shah pour les États-Unis et la déclaration de guerre contre l’Irak, ce premier épisode décrit la manière dont l’ayatollah va imposer son autorité dans le pays, voire bien au-delà, jusqu’en Amérique. L’ex-président Jimmy Carter raconte l’histoire d’une expérience d’humiliation sans égale subie par la Maison Blanche, à savoir l’échec de la libération des otages américains retenus à l’ambassade américaine de Téhéran, qui a entraîné son échec à l’élection présidentielle et l’investiture de Ronald Reagan. Cet épisode nous fait partager les dernières 48 heures de la présidence de Carter à l’intérieur de la Maison Blanche.

Épisode 2 : Un État marginalisé (1982-2001)

La Révolution islamique iranienne a eu pour conséquence de priver le monde occidental d’un ami puissant, le Shah d’Iran. Elle allait également déstabiliser d’autres puissances pétrolières alliées au monde occidental. Le deuxième volet de cette série donne la parole aux deux grands leaders de l’histoire de l’Iran depuis la mort de l’ayatollah Khomenei en 1989. Hashemi Rafsanjani – président de l’Iran entre 1989 et 1997 -, et Mohammad Khatami – président de l’Iran de 1997 à 2005 – ont accepté de répondre de manière détaillée à des questions concernant leurs rôles respectifs pendant leurs mandats. Dans cet épisode, on revient également sur la libération des otages français retenus au Liban par le Hezbollah.

Épisode 3 : Le défi nucléaire (2001-2008)

Le dernier épisode de la série aborde les coulisses du 11 septembre 2001, avec des révélations de Vladimir Poutine évoquant son coup de fil à George W. Bush pour l’informer de l’assassinat du Commandant Massoud, et de ce qu’il sentait comme étant les prémices d’événements bien plus grave : « Ils se préparent à agir… » Ce pressentiment rejoignait celui de certains dirigeants iraniens qui accusaient Al-Qaïda d’avoir voulu d’abord éloigner l’influent Commandant Massoud avant d’agir de manière beaucoup plus radicale contre les Etats-Unis. En regardant la télévision le 11 septembre, le vice-président iranien Mohsen Aminzadeh déclare au président Mohammad Khatami sa conviction qu’il s’agit bien d’un acte terroriste du mouvement dirigé par Ben Laden. L’attaque du 11 septembre sera l’occasion pour l’Iran d’exprimer sa sympathie envers les victimes des attentats américains. Par ce geste, le président Mohammad Khatami affirme son intention de combattre les Taliban, et par là même Al-Qaïda, en collaboration avec les États-Unis. Ainsi, Iraniens et Américains vont installer ensemble les Forces de l’Alliance du Nord pour combattre les Taliban en Afghanistan. Colin Powell décrit cette association improbable entre « une armée du quatrième monde se déplaçant à cheval ou à pied, mariée à une force aérienne du premier monde, et ça a marché ! » L’Iran avait espéré que cette coopération avec les États-Unis en Afghanistan entraînerait le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, interrompues depuis l’affaire des otages à Téhéran en 1979. Mais ce fut en vain…

 

Une réponse à “L’Iran et l’Occident (documentaire)

  1. Pingback: L’Iran et l’Occident (documentaire) | Infos en français | Scoop.it·

Les commentaires sont fermés.