Al-Qaïda est partout en Syrie selon les services secrets allemands


par John Rosenthal pour Asia Times Online

« Que le gouvernement allemand cite l’intérêt national en refusant de divulguer ses informations concernant les circonstances du massacre de Houla est particulièrement remarquable à la lumière de l’appui de l’Allemagne pour la rébellion et son bras politique, le Conseil National Syrien. »

Le renseignement allemand estime que « près de 90 attaques terroristes » peuvent être attribués à des organisations qui sont proches d’Al-Qaïda ou des groupes jihadistes ont été perpétrées en Syrie entre la fin de décembre et le début de juillet, tel que le rapporte le quotidien allemand Die Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ). Cela a été révélé par le gouvernement allemand en réponse à une question parlementaire.

En réponse à la même question, le gouvernement allemand a admis qu’il avait reçu plusieurs rapports des services de renseignements étrangers allemands, le BND, sur le massacre du 25 mai dans la ville syrienne de Houla. Mais il a noté que le contenu de ces rapports était resté classés « en raison de l’intérêt national ». Comme beaucoup d’autres gouvernements occidentaux, l’Allemagne a expulsé l’ambassadeur de la Syrie dans le sillage immédiat du massacre, en tenant le gouvernement syrien responsable de la violence.

Pendant ce temps, au moins trois grands journaux allemands – Die Welt, la FAZ, et le tabloïd Bild – ont publié des rapports attribuant la responsabilité du massacre aux forces rebelles anti-gouvernementales ou traitant cela comme le scénario le plus probable.

Écrivant dans Bild, le correspondant de guerre allemand de longue date Jurgen Todenhofer a accusé les rebelles de « tuer délibérément des civils et ensuite de les présenter comme des victimes du gouvernement ». Il a décrit ce « massacre-stratégie de marketing » comme étant « parmi les choses les plus dégoûtantes que je n’ai jamais rencontrées dans un conflit armé ». Todenhofer avait été récemment à Damas, où il a interrogé le président syrien Bachar al-Assad pour la télévision publique allemande ARD.

Se lamentant dans Die Welt, Alfred Hackensberger note que Taldo, le sous-district de Houla où le massacre a eu lieu, a été sous contrôle des rebelles depuis décembre 2011 et se trouve dans une plaine ouverte, ce qui rend peu probable que « des centaines de soldats et de partisans d’Assad » pourraient pénétrer dans le village et commettre le massacre. (Une version abrégée du rapport de Hackenberger est également paru dans Die Berliner Morgenpost.) Hackensberger a visité Houla afin de mener des enquêtes pour son rapport.

Il a également interviewé un témoin oculaire présumé – identifié seulement par le pseudonyme « Jibril » – au monastère de Saint-Jacques à Qara en Syrie. Contrairement à un rapport plus tôt dans le FAZ, qui avait affirmé que les victimes étaient en grande partie chiites et alaouites, Jibril dit à Hackensberger que toutes les victimes étaient des sunnites, « comme tout le monde ici ». Selon ses dires, ils ont été tués pour avoir refusé de soutenir la rébellion. Jibril a ajouté que « beaucoup de gens dans Houla savent ce qui s’est réellement passé », mais n’oserait le raconter par crainte pour leur vie. « Celui qui dit quelque chose », a-t-il expliqué, « ne peux que répéter la version des rebelles. Raconter n’importe quoi d’autre serait une mort certaine ».

Lors d’un voyage dans la région de Homs, Hackensberger a entendu des histoires similaires concernant la conduite des rebelles. Un – désormais ex- – résident de la ville de Qusayr lui a dit que non seulement les chrétiens étaient comme lui expulsés de la ville, mais que toute personne qui a refusé d’inscrire leurs enfants dans l’Armée Syrienne Libre avait été abattu. La source de Hackensberger tient les islamistes étrangers responsables de ces atrocités. « Je les ai vus de mes propres yeux », a-t-il dit, « les Pakistanais, les Libyens, les Tunisiens et aussi les Libanais. Ils appellent Oussama ben Laden leur cheikh. »

Un résident sunnite de Homs a dit à Hackensberger qu’il avait été témoin de comment un groupe armé a arrêté un bus : « Les passagers ont été divisés en deux groupes. D’un côté, les sunnites; de l’autre, les alaouites ». Selon la source de Hackenberger, les insurgés ont ensuite décapité les neuf passagers alaouites.

Que le gouvernement allemand cite l’intérêt national en refusant de divulguer ses informations concernant les circonstances du massacre de Houla est particulièrement remarquable à la lumière de l’appui de l’Allemagne pour la rébellion et son bras politique, le Conseil National Syrien (CNS).

Alors que la France, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont illustrés comme les plus visibles puissances occidentales en soutien à la rébellion, l’Allemagne a discrètement joué un rôle majeur dans les coulisses. Selon un nouveau rapport paru dans le FAZ, le bureau allemand des Affaires étrangères travaille avec des représentants de l’opposition syrienne pour développer « des plans concrets » pour une « transition politique » en Syrie après la chute d’Assad.

John Rosenthal

John Rosenthal est un journaliste spécialisé sur la politique européenne et les questions de sécurité transatlantiques. Son site web est Transatlantic Intelligencer.

Article original : German intelligence : al-Qaeda all over Syria

Traduction : Saïd Ahmiri

Advertisements

7 réponses à “Al-Qaïda est partout en Syrie selon les services secrets allemands

  1. Personnellement, je suis très « satisfait » de ne pas avoir voté pour Hollande et sa clique , qui participent aux crimes sur la Libye et maintenant la Syrie !… On peut se dire que les Tunisiens des « rebelles » de l’OTAN sont les canailles qui ont dû s’enfuir de Tunisie !… L’empire ottoman employait des « Bachi-Bouzouks » et les puissances occidentales les « armées blanches » au cours de la guerre civile en Russie ( 1918-1920 ) : mêmes ramassis de mercenaires guenillards, de lumpen prolos …

  2. Pingback: La position US sur la Syrie soutient directement le terrorisme – Lavrov « MecanoBlog·

  3. Pingback: Buckl (pearlebuckl) | Pearltrees·

  4. Pingback: Obama applique Syriana | MecanoBlog·

  5. Pingback: La véritable histoire qui se joue en Syrie (documentaire) | MecanoBlog·

  6. Pingback: La préoccupation de Washington grandit à propos de l’aide à Al-Qaïda en Syrie | MecanoBlog·

  7. Pingback: LA PRÉOCCUPATION DE WASHINGTON GRANDIT À PROPOS DE L’AIDE À AL-QAÏDA EN SYRIE | CentPapiers·

Les commentaires sont fermés.