Le monde, nid d’espions (audio)


Espionnage industriel, cyberespace, fuites dans les médias, crise iranienne, France Culture a proposé quatre émissions sur les différentes facettes de l’espionnage contemporain. Voyage dans le monde obscur du renseignement.

1) L’industrie mondiale sous l’oeil de Pékin

Les affaires qui émergent ces derniers temps en Europe et aux USA mettent bien souvent en accusation la Chine, qui serait passée maître en matière d’espionnage industriel. Pourtant, selon l’Observatoire des attaques contre la technologie française, Pékin n’apparaît qu’en troisième ou quatrième position des classements des pays « agresseurs » (derrière les USA, l’Allemagne et la  Russie). Alors cette « Chine, Reine de l’espionnage » ne serait-elle qu’une image d’Epinal ? Quelle est la réalité de l’espionnage économique aujourd’hui ? Qui sont ces « espions »? Quelles sont leurs méthodes ?

Écouter le podcast

2) L’espionnage 2.0

Il y a quelques jours encore, l’ancien conseiller de la Maison Blanche pour les dossiers de  cybersécurité, Richard Clarke, pointait du doigt l’implication du gouvernement chinois dans l’espionnage informatique des entreprises américaines. Mais on sait la Chine parfaitement coutumière du cyberespionnage de ses propres citoyens. Il suffit de penser à la grande opération de contrôle resserré lancée par la Police de la toile chinoise en février dernier : « opération brise de printemps » qui visait à « nettoyer » les pages des 300 millions d’amateurs du site de blogs chinois : weibo. Quels sont les risques auxquels sont exposés les utilisateurs mais aussi les entreprises ou même les États en matière de « cyberespionnage » ? Quels sont les moyens techniques et les cadres juridiques qui permettent d’y faire face ?

Écouter le podcast

3) Espionnage et politique : quand les médias s’en mêlent

On va s’intéresser ce matin aux informations tenues secrètes par les États et qui finissent par fuiter par l’intermédiaire de médias. On a coutume de dire que les médias sont une forme de contre-pouvoir, qu’ils ont la charge d’éviter certaines dérives et qu’ils constituent l’un des éléments indispensables au bon fonctionnement de la démocratie, notamment en révélant des affaires d’État. Parfois on juge qu’ils ont raison de le faire, d’autres fois non ; et bien sûr chaque pays, chaque culture, possède une approche différente de la question. Dans quelle mesure les fuites d’informations dites « secrètes » constituent-elles des  instruments indispensables au bon fonctionnement démocratique ? Comment les rendre possibles et comment éviter les dérives ? Comment les journalsites  doivent-ils se positionner pour traiter ce type d’information ? On s’intéressera à plusieurs affaires : WikiLeaks, News of the World mais aussi celle plus ancienne des « papiers du Pentagone ».

Écouter le podcast

4) Israël/Iran : la guerre feutrée

De mystérieuses explosions sur des bases secrètes nucléaires iraniennes, des virus informatiques qui piratent les 30 000 ordinateurs de scientifiques travaillant sur le nucléaire, des assassinats ciblés de scientifiques travaillant sur des programmes d’enrichissement du nucléaire : les attaques se sont multipliées à l’encontre du projet iranien de nucléarisation. Tout porte à croire qu’elles ont été menées par le Mossad (« l’Institut pour les renseignements et les affaires spéciales », l’une des agences de renseignements israéliennes). Ces opérations sont la partie émergée de la « guerre froide » que se mènent les services secrets iraniens et israéliens dans la région (Le « Mossad » d’un côté et le « Vevak » de l’autre). Quelles sont les enjeux et les modalités de cette guerre de l’ombre ? Est-elle le signe précurseur d’une guerre « ouverte » ? Quels sont les pouvoirs et les moyens des différents acteurs en présence ? Mossad-Vevak : une nouvelle guerre froide ?

Écouter le podcast

Publicités

2 réponses à “Le monde, nid d’espions (audio)

  1. Pingback: ESPIONNER 2.0 | Todo list | Scoop.it·

  2. Pingback: blog danco » Blog Archive » Bulletin du 4 mai 2012·

Les commentaires sont fermés.