« Un Homme » (vidéo)


« Le premier devoir d’un homme n’est-il pas d’être un homme ? » Robert Faurisson

Tout le monde le sait, l’Histoire, avant un grand h comme dans Holocauste, est écrite par les vainqueurs. Robert Faurisson est connu du grand public pour avoir osé douter de l’histoire officielle de la sacro-sainte Shoah.

« Jusqu’en 1960, j’ai cru à la réalité de ces gigantesques massacres dans les “chambres à gaz”. Puis, à la lecture de Paul Rassinier, ancien déporté résistant et auteur du Mensonge d’Ulysse, j’ai commencé à avoir des doutes. Après quatorze ans de réflexions personnelles, puis quatre ans d’une enquête acharnée, j’ai acquis la certitude, comme vingt autres auteurs révisionnistes, que je me trouvais devant un mensonge historique. […] permettant une gigantesque escroquerie politico-financière dont l’État d’Israël est le principal bénéficiaire ». Robert Faurisson, « Le Problème des chambres à gaz, ou la rumeur d’Auschwitz » dans Le Monde, 16 janvier 1979.

Dans ce documentaire sur le révisionnisme, Paul-Éric Blanrue, l’impertinent intellectuel et auteur de nombreux ouvrages dont « Sarkozy, Israël et les Juifs » place le grand h à un « Homme » maintes fois attaqué devant les tribunaux pour des propos négationnistes.

« Pour les médias, Faurisson est le diable. Pour les sionistes, c’est un salaud. Pour moi, c’est un homme. Et cet homme doit être écouté. » Paul-Éric Blanrue

« Paul-Eric Blanrue, dont on connaît les enquêtes historiques, est un homme énergique, déterminé et plein de ressources. Il vient de réaliser un tour de force. Le 28 septembre 2011 (une date à retenir), il est parvenu à placer sur son blog et site du « Clan des Vénitiens » une vidéo de près de 93 minutes intitulée : « Un homme – Robert Faurisson répond aux questions de Paul-Eric Blanrue ». Dans la journée du 29 septembre (non encore terminée à l’heure où je rédige le présent message) cette vidéo a été l’objet de tant de visionnages et d’attaques qu’il a fallu en changer l’adresse à de multiples reprises. Paul-Eric Blanrue, alias Il Magnifico, n’est pas homme à se laisser prendre sans vert. En prévision de ces attaques il a mis au point un dispositif pour parer à toute éventualité. Aussi ne vous découragez pas si jamais la vidéo se révèle momentanément inaccessible ou encore si la qualité de l’image, de la lumière ou du son devient mauvaise ; en pareil cas, revenez à http://blanrue.blogspot.com pour y trouver une adresse de substitution.

Au passage ne manquez pas d’exploiter les ressources du « Clan des Vénitiens » où vous trouverez mention des ouvrages de Blanrue, une profusion de vidéos de toutes sortes, en particulier des vidéos de Dieudonné (voyez, par exemple, la vidéo qu’il a consacrée au révisionnisme).

Marc George et Maria Poumier ont été parmi les premiers à exprimer leur approbation de la nouvelle initiative de Blanrue.

Ne vous inquiétez ni pour Blanrue ni pour Marc George ni pour Maria Poumier ni pour votre serviteur. En cas de procès nous saurons faire face. La partie adverse souffrira, je vous en donne ma parole. Je sais que vous viendrez nombreux à la XVIIe  chambre du tribunal correctionnel de Paris pour nous manifester pacifiquement votre soutien. En attendant, diffusez, s’il vous plaît, les liens, changeants, que nous recommande l’ami Blanrue ! »

Robert Faurisson,
29 septembre 2011.

Site officiel du documentaire : « Un Homme : Robert Faurisson répond aux questions de Paul-Eric Blanrue »

Documentaire de Paul-Éric Blanrue (France, 2011, 93′)

Publicités