Le « choc des civilisations », une prédiction autoréalisatrice ?


par Caleb Irri pour les pensées doubles de Caleb

L’horrible tuerie qui s’est déroulée en Norvège il y a peu exprime bien la tournure que sont en train de prendre les évènements : face à l’auto-réalisation du terrorisme islamiste se met en place son opposé, le terrorisme d’extrême-droite, comme pour exacerber les peurs et les haines des hommes à qui le “choc des civilisations” a permis de séparer le monde en deux identités distinctes, les “gentils” et les “méchants”. Cette manière de voir, qui se fonde en réalité sur la négation de la complexité du monde (et de ses habitants), permet à tous de s’y retrouver facilement, car elle ne nécessite ni réflexion, ni connaissances.

Mais c’est qu’à force de vouloir simplifier les idées et les faits, cette vision stupide et illusoire d’un monde binaire fait son chemin, à tel point qu’elle risquerait de devenir, à force, une réalité.

Quand on regarde bien les choses, les attentats du 11 septembre une fois attribués à Al Qaeda, les opinions publiques ont découvert presque “d’un seul coup” l’existence de camps d’entrainements, d’un réseau opaque de gens très organisés faisant transiter de l’argent et des armes à travers des déserts hostiles, tout un monde obscur que les politiques n’ont pas hésité à qualifier de “nébuleuses”, et dont les médias se sont largement servi pour effrayer toute une population que l’on a fini par monter contre la communauté des musulmans, trop souvent amalgamés avec les islamistes. C’est au travers de cette défiance envers tout le monde musulman que se sont ensuite manifestés (ou même créés), presque “logiquement” et en quelque sorte en “réaction”, d’autres groupes terroristes se référant explicitement à Al Qaeda, alors que sans doute ils seraient autrement resté dans l’ombre d’une organisation mafieuse locale. Le caractère international du terrorisme n’est qu’une réalisation des propres peurs du monde occidental qui, aveuglé par sa vision du “choc des civilisations”, a fini par engendrer ce monstre qu’il redoutait tant. La mort de Ben Laden, il n’y a pas si longtemps, nous a permis de constater à quel point sa “réputation” était “surfaite”, car en fait de carrure internationale il n’en possédait visiblement ni les épaules ni les moyens. Mais il restera pour tous un symbole, marquant l’Histoire d’une empreinte bien plus grande qu’il ne l’aurait mérité.

Aujourd’hui, le cas norvégien est en capacité de transformer là-aussi un acte isolé en « symbole » d’un phénomène de société, ce qui constitue un pas de plus vers la réalisation du “choc des civilisations” tant redouté : en émettant l’hypothèse des cellules internationales, les médias répercutent l’idée selon laquelle il ne serait pas “illogique”, pas si “incroyable” qu’il en existe. De la même manière qu’il existe un terrorisme islamiste international, il devrait exister un terrorisme “anti-islamiste” international également – les joies de la mondialisation… Mais il est pourtant évident que malgré l’existence de quelques groupes néo-nazis ou racistes, diffus et sans autre envergure que celle de peser à l’échelle locale, l’idée d’un groupe terroriste international contre les musulmans est aussi saugrenue que celle de considérer Al Qaeda comme un groupe international ; du moins avant le 11 septembre 2001. Et alors que les débats ont depuis cette tragédie repris sur l’immigration et l’Islam, la vision qui scinde le monde en deux camps ennemis commence plus ou moins à prendre consistance : des cellules terroristes d’extrême-droite vont peu à peu apparaître dans les médias, car chaque groupuscule désireux de “se faire voir” se revendiquera du même groupe international (qui n’a même pas de nom puisqu’il n’existe pas encore), après avoir bien sûr commis quelque horreur ici ou ailleurs… renforçant ainsi encore un peu plus l’idée que le monde est désormais séparé en deux.

Mais ce que semble ne pas voir le peuple, aveuglé qu’il est par la propagande et la peur qu’elle engendre, c’est qu’au bout du compte nous serons tous victimes non pas du terrorisme international, mais des conséquences réelles de nos peurs fantasmées : une fois ces actes odieux perpétrés au nom d’une vision erronées de la réalité, les répercussions de ceux-ci rendront possibles cette réalité. Des mesures sécuritaires d’importance seront bientôt prises dans un pays dont le taux de criminalité est des plus faibles, comme elles l’ont été dans de nombreux pays après le 11 septembre. La surveillance, le contrôle et la répression monteront d’un cran supplémentaire à chaque drame se produisant, réduisant peu à peu le champ politique à la prise de position “pour” ou “contre” l’un des deux camps que l’on aura contribué à créer, faisant ainsi d’abominables individus sanguinaires les symboles, voire les idoles d’un monde qui persiste à se voir (ou à se vouloir ?) en noir et blanc.

Caleb Irri

À lire/voir également sur la crise de civilisation :

Les civilisations meurent-elles par suicide ?

Situation et évolution du monde géopolitique par Aymeric Chauprade (vidéo)

Entretien avec Michel Drac : « Choc et simulacre » (vidéo)

Analyse du Choc des Civilisations de Samuel Huntington

« Breivik s’est radicalisé et a commis ses actions seul », entretien avec Jean-Marc Flükiger

De la réduction des têtes au changement des corps

Le règne de la peur

Expliquer la barbarie au peuple

La Terre n’en peut plus

Les leçons de la catastrophe

Entre décadence et destruction, notre civilisation va devoir choisir

Le Symbole de la Chute

Totalitarisme inversé

Le règne des désaxés, des dérangés et des déviants

« Déshumanisons-nous ! »

De la chute du système à la fin de l’humanité

Source : les pensées doubles de Caleb

Publicités

8 réponses à “Le « choc des civilisations », une prédiction autoréalisatrice ?

  1. Le « choc des civilisations » n’est pas une prédiction auto réalisatrice, c’est l’habillage (le « marketing ») des politiques de l’empire.

  2. Pingback: Déclin et chute de certains « MecanoBlog·

  3. Pingback: La dimension culturelle du conflit « MecanoBlog·

  4. Pingback: Les dérives oligarchiques du système international « MecanoBlog·

  5. Pingback: Préparation de l’échiquier du « choc des civilisations » : Diviser, conquérir et régner au « Nouveau Moyen-Orient » « MecanoBlog·

  6. Pingback: Un pas de Guéant dans l’histoire des civilisations « MecanoBlog·

  7. Pingback: De l’hypocrisie de la civilisation occidentale « MecanoBlog·

  8. Pingback: La « psychose » de Breivik, phénomène de la « guerre des civilisations » « MecanoBlog·

Les commentaires sont fermés.