Webster G. Tarpley : La prochaine décennie (vidéo)


Au 1er janvier 2011, la population mondiale était estimée à 6,7 milliards de personnes. Selon les dernières projections du Bureau de la Population des Nations Unies, elle pourrait atteindre 10 milliards d’ici 2100. Dès 2050, elle devrait passer le cap des 9,3 milliards. A ce jour, 42 % de la population mondiale vit au sein de pays à faible fertilité (Canada, Europe de l’Ouest, Russie, Chine, Australie) contre 40 % qui vit dans des pays à moyenne fertilité (Argentine, Etats-Unis, Algérie, Inde) et 18 % dans des pays à forte fertilité. D’ici 2100, ces taux devraient s’inverser : la population vivant dans les pays à forte fertilité devrait plus que tripler et passer de 1,2 milliard à 4,2 milliards de personnes ! Dans le même temps, la population vivant dans des pays à faible fertilité déclinera d’environ 20 % et passera de 2,9 à 2,4 milliards d’habitants.

Bref, de la réduction de la population mondiale (eugénisme, malthusianisme) à l’émergence d’une monnaie mondiale (DTS, Bancor) en passant par l’Iran, Webster G. Tarpley nous dresse un tableau des « problèmes » actuels relevant de l’effondrement du Système (ou de la grave crise de civilisation occidentale) et qui influenceront les politiques nationales et internationales de la prochaine décennie.

1/2

2/2

Publicités