La « chair à canon » pro-Ouattara (vidéo)


Très peu formés et n’ayant pratiquement aucune discipline au combat, disposant d’un équipement très réduit, pourvue d’une logistique relevant du néant, s’adonnant aux pillages pour notamment combler les victuailles, n’hésitant pas à utiliser des boucliers humains lorsque cela est nécessaire, les soldats d’Alassane Ouattara, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale, relèvent surtout de la « chair à canon » plutôt qu’une véritable force armée. Et, selon la propagande médiatique, ce n’est pas la Force Licorne mais cette force armée qui est parvenue à déloger et arrêter le président déchu Laurent Gbagbo.

Advertisements