La bourse et la vie (vidéo)


Une crise financière secoue la planète.  Les généraux-politiciens sont sur le pied de guerre. Les escouades sont en ordre de bataille. L’ennemi ne perd rien pour attendre. Le peuple impuissant et inquiet pour son avenir va pouvoir dormir tranquille. Son salut est dans l’union sacrée, même feinte.

Les médias dominants se font, comme à leur habitude, les « commandeurs » de l’opinion. Guidés par les vents dominants, ils déplacent les origines du danger vers un ennemi extérieur et sans visage : la crise internationale, plutôt que de pointer les véritables responsables à l’intérieur du système décadent.

Le pouvoir avance masqué, la presse dominante collabore.

Nous sommes encore une fois les victimes consentantes d’illusions politiques et médiatiques.

Un détournement de Christophe Del Debbio et Stéphane Elmadjian

Source : clap36

Advertisements