La fin de l’hyperpuissance états-unienne ? (vidéo)


« Les Etats-Unis sont entrain de sortir de la démocratie. » Hervé Juvin

Advertisements

5 réponses à “La fin de l’hyperpuissance états-unienne ? (vidéo)

    • Beaucoup d’experts pensent que le déclin en cours va se stabiliser pour 2020, d’ici là les Etats-Unis auront régressé au niveau d’une superpuissance équivalente aux puissances émergentes (Chine, Inde, Russie, Afrique du Sud, Union Européenne) qui elles, auront évolué. Leur influence serait toujours importante mais les Etats-Unis ne seront plus les seuls à décider, ils seront contraints à s’assoir à la même table que les autres acteurs.

      Evidemment, il peut se produire beaucoup de choses d’ici 10 ans. 😉

      • Je trouve cette analyse quelque peu désorganisée car les deux premiers points exposés c’est-à-dire les 10 ans d’échecs stratégiques de la défense(,ou de l’attaque) le coût financier de celles-ci et le deuxième la faillite du système financier américain;la dette des capitaux extérieures érigée en principe de fonctionnement peuvent aisément s’expliquer par le troisième et quatrième point: la colonisation interne des USA par la finance de marché,les banquiers le jeu des lobbys l’ autorisation des entreprises à financer sans limite les partis politiques et le fait que les élus ne sont plus élus par les électeurs mais qu’ ils achètent leurs élections.Les deux derniers points me paraissent effectivement importants et méritaient de plus amples développements Entre parenthèses je me permets d’ajouter qu’Hervé Juvin puisque rédacteur dans des publications appartenant au groupe LVMH Bernard Arnault ou anciennement pour l « expansion » Dassault reconnus pour leur impartialité(ahahah je me gausse) Hervé Juvin est actuellement Président d’Eurogroup Institute, Il est aussi vice-président du groupe Agipi et de la Société de Stratégie. je post un lien sur facebook en lien avec cet article: Paul Craig Roberts : La Vérité est tombée en emportant la Liberté avec elle

        • Hervé Juvin généralise et parle de l’establishment des Etats-Unis dans son ensemble, du moins du pouvoir qui exécute et a exécuté. Il ne fait hélas pas de distinction entre la Maison Blanche, le Pentagone et les nombreuses différentes branches au sein même des deux partis politiques, les Démocrates et les Républicains. Ceci dit, il reste dans son domaine : l’économie et la finance. C’est sans doute l’une des deux raisons, selon moi, pour laquelle il n’approfondit pas certains points que tu mentionnes qui relèvent d’avantage de la politique intérieure des Etats-Unis et de la corporacratie. Hervé Juvin positionne son sujet de la fin de l’hyperpuissance au niveau international, et non pas national bien que certains éléments sont également des facteurs du déclin. L’autre raison étant la complexité des sujets liés. Soit il est bref et concis, dans ce cas la vidéo de ses réflexions est courte, comme c’est le cas. Soit il entre dans tous les détails avec méticulosité et on aura droit à une très longue vidéo. Toutefois, Hervé Juvin nous invite à se pencher sur ces points mentionnés, et à acheter son bouquin.

          Merci pour le commentaire très pertinent et pour le lien. J’apprécie beaucoup les analyses de Paul Craig Roberts. 😉

  1. j’ai merdé!!!! »… hervé juvin _est_ rédacteur… »car qu’ « …Hervé Juvin puisque rédacteur dans des publications… » ne veut rien dire.De toute façon personne ne va lire ceci ou le lecteur sera profondément intelligent et compatissant et prendra soin de corriger cette absurdité de lui-même ou d’elle-même.

Les commentaires sont fermés.