Belgique maçonnique : interview d’un lecteur belge


Le site internet maçonnique le plus lu par les francophones n’est pas Français mais Belge : hiram.be ! Cela n’est évidemment pas dû au hasard … L’auteur de ce site, un dénommé Jiri Pragman, avait moyennement apprécié notre image qui illustrait un article à propos de la Belgique maçonnique peu de temps avant que notre précédent hébergeur nous censure (chose qui avait évidemment réjouit hiram.be) …

Ce 28 Juillet dernier, le site a mis en ligne la couverture d’un magasine belge, Le Soir. On y voit la photo du président du premier parti de Belgique à coté d’une équerre et d’un compas. Le titre : Nos premiers ministres franc-maçons

Voir : http://www.hiram.be/Les-premiers-ministres-francs-macons_a3816.html

Nous avons contacté un lecteur belge qui s’est empresser d’acheter la revue (qu’il nous affirme être de gauche) afin qu’il nous donne un peu plus d’informations … Alors, la Belgique, un pays maçonnique ou pas ? Hier matin, notre ami nous a accordé un tchat sur internet … Attention, il ne s’agit pas d’un grand expert de la franc-maçonnerie mais d’un Belge Catholique lambda qui n’en reste pas moins les pieds sur terres. Tout ce qu’il dit est apparemment avéré, il ne s’agit pas du genre de fantasmes ultra-conspirationnistes que nous dénonçons parfois sur le site …

Les Intransigeants : Salut J. Pourrais-tu nous donner quelques informations sur toi ?

J. : J’ai une vingtaine d’années, je sors de l’université et je suis un lecteur et intervenant inconditionnel des Intransigeants.

J’aimerais dire avant de commencer l’interview que si des franc macons belges la lisent par la suite, aucun d’eux ne contestera les informations que je vais vous donner. Ils apprécieront moins que je ne parle pas d’eux en bien car ces gens n’ont pas l’impression de faire le mal. Les franc macons se donnent pour but d’améliorer la société et l’humanité à leur façon mais je crois que la plupart ignorent les bêtises qu’ils font. En ce qui concerne toute la problématique autour de la franc maconnerie, c’est aux intransigeants à en parler mais pas à moi. Moi je donne juste la situation en Belgique car je m’y intéresse un peu.

Les Intransigeants : Ok … D’après toi, peut-on considérer la Belgique comme un “pays maçonnique” ou pas ?

J. : historiquement, institutionnellement, quantitativement, philosophiquement, c’est une évidence. Tous les Belges un minimum renseignés le savent. La plupart n’en ont rien à faire mais ils le savent.

Le premier Roi des Belges, Léopold 1er, était déjà symboliquement franc-maçon.

Le pouvoir maçonnique s’est bien maintenu en Belgique et il va de soi que la situation est bien plus grave qu’en France. On vous bat en matière de densités de franc-maçons dans nos institutions importantes mais rassurez-vous, vous nous rattrapez avec l’imposant pouvoir sioniste en France.

Les Intransigeants : As-tu déjà été confronté à ce réseau ?

J. : oui, à commencer en tant qu’universitaire. Je dois dire que j’étais pourtant dans une grande université dite neutre ou pluraliste. A Bruxelles, l’université est d’origine maçonnique et ne s’en cache pas. A Louvain, l’université est d’origine catholique mais elle ne l’est plus que par le nom. Dans mon université, à l’origine, c’est un mix de tolérance entre la libre pensée chère à la franc maçonnerie et le catholicisme. Vous devinez quel camp a gagné la bataille.

Lors de ma première année universitaire, après enquête et révélations de certains de leurs confrères, j’ai découvert que la moitié de mes professeurs étaient franc maçons ou extrêmement impliqués chez eux, dans leurs maisons d’éditions et réseaux d’associations. Ils insistaient beaucoup sur les idées maçonniques durant les cours en utilisant bien le jargon des loges.

Lors d’un examen oral, l’un d’eux s’est carrément présenté à moi avec sur sa chemise un pentacle se trouvant sur le portail d’une loge maconnique qui ne se trouve pas très loin de mes facultés et de mon kot. Ils diffusaient aussi leur revue sans dire leur nom partout dans l’unif. Je répète qu’il s’agit d’une unif neutre, je ne vous parle pas des unif dites libres, c’est à dire maçonniques.

Les Intransigeants : As-tu eu tout de même des professeurs Catholiques dans ton université “neutre” ?

J. : Je ne me souviens pas d’un professeur qui n’ai pas insulté l’Eglise catholiques et ses valeurs. A part un peut être qui a été très critique par rapport à la question maçonnique mais je ne citerais pas son nom ni l’intitulé de son court.

Les Intransigeants : As-tu lu le dossier du magazine dont nous avons parlé ?

J. : il ne s’agit pas d’un dossier mais d’un simple article qui minimise les faits par rapport à ce que je vais vous révéler. Il explique qu’Elio Di Rupo, président gay du Parti Socialiste, pourrait être prochainement le troisième premier ministre franc maçon. C’est faux, c’est à reformuler : Elio Di Rupo pourrait devenir le troisième premier ministre à ne pas cacher son appartenance à la maçonnerie. Il est évident que ce ne sera pas le troisième maçon, il y en a d’autres !

L’article, après avoir révélé plusieurs noms de nos politiciens que nous savions déjà franc maçons parce qu’ils ne s’en cachent pas, cite le nom de Guy Verhofstadt sans préciser d’appartenance. Il s’agit de l’un de nos derniers premiers ministres qui a travaillé à ce mandat durant presque dix ans, de 99 à 2008, ce qui n’est pas rien. Il est maintenant député européen.

Cet homme appartient à une famille flamande très branchée libre-examinisme, libre-pensée. Son frère s’est beaucoup attaqué à l’Eglise, notamment à Pie XII, au nom de ces mêmes valeurs. Quand on ne fait que fréquenter ces gens là, travailler avec ces gens là, quand on vit das ce monde là, quand on est issus d’une famille qui se dit “librex”, qu’on ne vienne pas nous dire qu’on en est pas. C’est un politicien qui n’a pas encore levé le voile sur son appartenance mais c’est un secret de polichinel.

Les Intransigeants : Il faut donc tirer les chiffres vers le haut …

J. : le nombre de franc macs ? Oui, il faut toujours tirer les chiffres vers le gaut quand on a affaire à la franc maconnerie. Officiellement ils sont 25 000 En Belgique.Les règles maçonniques de bases sont qu’un membre a interdiction formelle de révéler l’appartenance d’un “frère” dans cette fraternité. Par contre un membre a le droit d’avouer cette appartenance de lui même mais comme règne la politique du secret combien le font ?

Les Intransigeants : Y a t-il beaucoup de loges en Belgique ?

J. : nous avons quatre grandes obédiences : Grand Orient de Belgique, Grande Loge de Belgique, Grande Loge mixte du droit humain et la Grande Loge Féminine de Belgique et d’autres plus petites ! Il y a des “ateliers” officiels et d’autres plus secrets. J’en connais quelques uns, j’ai déjà pénétré dans des établissements pour certaines raisons mais pas dans l’endroit en damier où ils se réunissent pour leur discussion. Les gens qui s’y rendent appartiennent à l’élite de ma ville.

Après Bruxelles, Liège et le Hainaut sont bien infestés. Namur aussi, c’est une ville plus petite mais très militante au niveau maçonnique avec les structures comme le centre d’action laique et d’autres assocs. Liège par exemple, toutes obédiences confondues, comprendrait une vingtaine de loges où se cotoyent des profs d’unifs, des politiciens, des médecins, des hauts fonctionnaires, de avocats, des architectes, hautes professions libérales, des hauts représentants des syndicats très puissants en belgique, des chefs d’entreprises … Il suffit de vous renseigner. Je pense aussi qu’à Bruxelles et d’autres villes il y a pas mal de flics. Comme tu me l’as dis, la police parisienne est infestée à mort et je pense que c’est pareil dans notre capitale.

Les Intransigeants : Tu parles beaucoup d’associations, peux-tu nous en dire plus ?

J. : la franc-maçonnerie a dans ses bras armés tout plein d’associations dont elle cache à peine les avoir créées, je pense par exemple au Centre d’Action Laïque ou à la Ligue des Droits de l’Homme. Il y en a plein d’autres, c’est via ces associations que certaines loges implantent des idées dans la tête de la popullation avant et après avoir fait passer des lois folles et anti-familles comme l’adoption par des parents homosexuels. ce sont des associations très présentes sur le terrain qui donnent beaucoup de cadeaux, créent des spectacles et autres évenements pseudos culturels, maisons de jeunes ….. Ces organisations sont tellement populaires que j’ai vu à Charleroi un panneau d’indication sur la route indiquant le siège du Centre d’Action Laïque avec le logo et tout ! Comme s’il s’agissait d’un aéroport ou d’une gare !

Les Intransigeants : Qu’en est-il des médias ?

J. : je ne suis pas trop renseigné mais c’est évident qu’ils possèdent des pions là aussi. La RTBF est une télévision publique par exemple, ce sont les politiques qui s’en occupent et vous avez compris que beaucoup de politiciens belges sont franc-maçons. Dans le privé comme la chaîne RTL TVI, j’ignore la proportion, je n’ai qu’un présentateur en tête. Par contre nous avons beaucoup de [sionistes] derrière nos médias belges, à commencer dans la régie et les principaux actionnaires mais je songe aussi à la presse.

Les Intransigeants ! : Certains disent que les partis politiques de Belgique arrivent à faire des coalitions impossibles grâce à la franc-maçonnerie … Peux-tu nous en dire plus ?

J. : je ne sais pas, nous avons beaucoup de problèmes communautaires avec les flamands en Belgique et je ne suis pas sûr qu’il y ait autant de franc-maçons en Flandre qu’en Belgique francophone. Je ne sais pas comment ça va marcher mais il est évident qu’Elio Di Rupo peut jouer sur ses “relations” maçonniques pour essayer de créer quelque chose de stable pour ce qui est des coalitions entre francophones, c’est peut être moins difficile quand on sait que les deux premiers grands parti MR et PS sont infestés de franc-maçons, surtout dans les dirigeants et ceux qui possedent des portes feuilles ministrériels importants (hasard), bougmestres, échevins etc .. Les deux autres grands partis ECOLO et CDH : Ecolo possède des franc-maçons mais moins, le CDH pas beaucoup mais le CDH est l’idiot utile du jeu, il possède les mêmes valeurs et les mêmes idées que les autres.

Les Intransigeants : Pourrais-tu révéler quelques noms à nos lecteurs belges ?

J. : je vais juste retaper les noms qui sont écrits dans LE SOIR MAGAZINE pour éviter d’être accusé de diffamation. On peut le faire car il s’agit de franc macons qui ont avoué au grand jour leur secret ! Ce sera donc une petite liste car la plupart ne le font pas. Les Belges qui liront cet article seront étonnés de voir qu’il s’agit de politiciens très importants et très connus chez nous.

Elio Di Rupo, Michel Daerden, Philippe Busquin, Guy Spitaels, Guy Coëme, Philippe Moureaux, Charles Picqué, Louis Michel, Jacques Simonet, Hervé Hasquin … André Cools, assassiné, était fm. Jean Gol qui s’appellait en réalité Jean Golstein était fm.

un vieil article du 12/12/2003 de la dernière heure signale aussi : Laurette Onkelinx, André Flahaut, Jean-Claude Van Cauwenberghe dont on connait les magouilles, Daniel Ducarme, Richard Miller, Marion Lemesre, Henri Simons …

A propos de magouilles, je suppose que vous savez en France que les scandales financiers, corruptions et autres, sont nombreux chez nous …… je ne me risquerais pas à parler des affaires de pédophilies mais tout le monde sait qu’il y a des réseaux et des hommes de pouvoir en Belgique derrière. Tout le monde le sait mais tout le monde se tait ……

Les Intransigeants : Merci pour toutes ces informations … A bientôt … Fraternellement !

J. : à bientôt mon Frère. Juste une chose encore ! Je tiens à dire aussi que peu importe le nombre de FM, de loges, de structures d’associations, de politiciens parmi eux et dans les autres grands fonctions, leur réussite c’est avant tout d’avoir gagné la bataille des idées. Même s’il disparaissent un jour, ils ont gagné la bataille des idées mais on sait tous qui gagnera le combat final.

à lire également sur le même sujet :

Irak: le retour de la franc-maçonnerie

Source : Les Intransigeants

Publicités

6 réponses à “Belgique maçonnique : interview d’un lecteur belge

  1. « Jean Gol qui s’appellait en réalité Jean Golstein était fm. »

    Je me disais aussi… Insinuations, exagérations, affirmations gratuites… Il manquait un peu d’antisémitisme pour faire un bon cocktail facho bien réussi !!! Vive le bon vieux complot judéo-maçonnique, il ramène des voix à l’extrême-droite depuis 1933 !

Les commentaires sont fermés.