Le général Hamid Gul à l’antenne d’Infowars (vidéo)


Culpabiliser le Pakistan pour le cuisant échec de la guerre d’Afghanistan pourrait bien être l’issue choisie par les Etats-Unis, une issue habilement orchestrée dès le départ. La présence de troupes états-uniennes et de mercenaires en Pakistan a été confirmée en 2008. L’ancien chef de l’ISI (services secrets pakistanais), le général à la retraite Hamid Gul, a été placé sous le feu des projecteurs lors de la récente affaire WikiLeaks, qui se poursuit malgré le silence des réseaux classiques d’information. Mentionné 8 fois dans 180 rapports, le général Hamid Gul s’exprime sur le rôle qu’il a joué dans la défaite de l’hyperpuissance états-unienne en Afghanistan, et surtout sur le rôle qui lui est imputé, à l’antenne du Alex Jones Show (Infowars.com), et revient notamment sur l’ingérence des communistes russes et de l’Inde à travers le RAW (services secrets indiens).

1/2

2/2

Advertisements