Déploiement maritime dans le Golfe Persique : des navires américains prêts au débarquement


On a beaucoup parlé de flottilles pour Gaza. Comme l’arbre qui cache la forêt, cela nous a fait perdre de vue les vraies flottes d’assaut avec des véritables bâtiments de guerre portant de vrais avions de combat et des hommes de troupe.

Selon le site israélien d’information politique et militaire Debka, confirmé par le site de la Marine américaine, un troisième porte-avions américain se serait rapproché des côtes iraniennes avec à son bord 4.000 Marines et des navires amphibies de débarquement. Ainsi, le nombre de Marines embarqués sur cette flotte de trois porte-avions atteindrait les 10.000.

Le porte-avions USS Nassau (LHA-4) et ses navires d’escorte ont été placés dernièrement dans la zone de déploiement du Commandement de la 5ème Flotte responsable des vaisseaux de guerre dans le Golfe Persique.

Cette armada américaine navigue à l’entrée du Golfe d’Aden vers la Mer Rouge face au Détroit de Bab-El-Mandeb. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles la République Islamique d’Iran a annoncé, dimanche 27 juin,  l’annulation de ses flottilles d’humanitaire pour la Bande de Gaza. Les Iraniens craignent que l’armada américaine n’arraisonne ses bateaux pour y faire des recherches, chose permise par le droit maritime international depuis que le Conseil de Sécurité de l’ONU a entériné des mesures de sanctions (la résolution 1929, ndlr) élargies à l’encontre de la République Islamique d’Iran.

Dans ce déploiement de bataille navale, quels sont les grands bâtiments de guerre américains ?

  • Le bâtiment d’assaut amphibie USS Nassau comprenant 3.000 Marines américains. L’USS Nassau est un navire de débarquement et également un gigantesque porte-avions portant des chasseurs bombardiers à décollage vertical de type Harrier AV-8B, des hélicoptères d’assaut de type AH1-W Super Cobra, des hélicoptères de transport marin de type CH-46 Sea Knight et CH-53 Sea Stallion ainsi que des hélicoptères se transformant en avions V-22 Osprey. Ce bâtiment contient 1.400 cellules dans lesquelles se trouvent les Marines qu’il transporte à bord, tous appartenant au 24ème corps expéditionnaire de  l’US Marine Corps. L’USS Nassau est escorté par deux bâtiments.
  • Le navire de débarquement USS Mesa Verde. C’est un navire semblable au USS San Antonio qui peut transporter 800 hommes de troupe avec tout leur équipement prêts à débarquer à tout moment.
  • Le navire de débarquement USS Ashland, également amphibie, transportant 400 hommes de troupe ainsi que 100 combattants des commandos marins des US Navy Seals pour des opérations spéciales en mer et derrière les lignes ennemies. Ce navire avait été attaqué par des tirs de missiles de type Katioucha par des hommes d’Al Qaeda en Jordanie en août 2005 alors qu’il était ancré face à Eilat dans le Golfe d’Aqaba.

La semaine dernière, est arrivée dans le Golfe Persique  la Force d’assaut maritime Harry S. Truman (USS Harry S. Truman Carrier Strike Groupe) composée de douze navires dont le principal est le porte-avions Harry S. Truman.

C’est donc la force aéromaritime américaine la plus proche des côtes iraniennes. Elle se trouve face à Chah Bah, non loin de la frontière entre l’Iran et le Pakistan. Chah Bah est la base maritime centrale du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique dans laquelle est postée une grande partie des forces spéciales iraniennes.

Plus à l’Ouest dans l’Océan Indien, derrière ce déploiement se trouve la force d’assaut aéromaritime Dwight D. Eisenhower (USS Dwight D. Eisenhower Strike Group).

Source : Israël 7.com- 29 juin 2010

Publicités

5 réponses à “Déploiement maritime dans le Golfe Persique : des navires américains prêts au débarquement

  1. les traitres ils nous contournerons par tous les moyens mais israel ne se relevera pas oui peut etre que c est contre israel qu est dirige cette attaque
    car en amerique il y a beaucoups de voix qui dennonce l etat sioniste et ses magouilles

  2. Et ça ne vous interpelle pas ?

    Vous avez déjà oublié combien nous avons souffert au Vietnam, vous savez, un de ces lointains pays où il y a de très méchants communistes. C’est pas bien, le communisme, ils vous ont dit et vous avez suivi.
    Vous savez ces méchants communistes, il y en avait aussi en URSS, l’Amérique US les a aussi étranglés et ils sont beaucoup regrettés des gens de l’Est mais vous, vous continuez à dire : c’est pas beau le communisme, ILS vous l’ont bien mis en tête, hein ?
    Il y eut aussi les Serbes, vraiment très méchants ceux-là. Pour les punir, la partie du territoire où ils avaient leur patrimoine religieux, où ils avaient leur sites prestigieux pour leur nation, y’a plus ! Détruits, jour par jour, par d’autres : la tactique s’améliore au profit de la dispariton des racines religieuses. Qu’est-ce qu’ils sont méchants les Serbes, ça aussi, ILS vous ont bien bourré le crâne avec ça.
    Allez-y, farcissez-vous de beaucoup (sans « s ») de voix qui dénoncent (ent) l’état sioniste et ses magouilles.

    Au passage, pensées aux religieux, aux religieuses catholiques, aux institutrices françaises laïques, qui m’ont fait aimer la France, m’ont dit que la Suisse, c’était bien aussi, que je pourrais y trouver de bons instituts pour les enseignements du bouddhisme, mais surtout qui m’ont appris l’orthographe de votre belle langue, en m’expliquant leurs craintes de sa disparition par l’invasion de qui pouvait la tuer : la sottise.

  3. Ce qui est construit sur le mensonge disparaitra, c’est une certitude. Peut importe le temps qu’il reste au régime sioniste et à ses larbins, comme une maison bâtit sur la vase, ils disparaitront. La victoire appartient aux hommes sincères.

    • Oui, le mensonge disparaîtra après la disparition d’Israël, trop tard pour donner le sens véritable au sionisme, comme ce fut trop tard pour le communisme. Une fois de plus, ILS vous auront bien eus, comme ils vous ont eus au Vietnam… en ex-URSS… avec le Kosovo… avec la Turquie et l’IHH… avec Chypre… Allez-y sur les sionistes, continuez de vous tromper d’ennemis : un jour, ça vous retombera sur le coin du bec, vous finirez par comprendre. Peu (sans « t ») importe pour la maison bâtie (avec un « e »). Continuez d’avoir une sottise sincère, pour le plus grand bénéfice des impérialismes.

  4. Pingback: Guerre à l’Iran (vidéo) « MecanoBlog·

Les commentaires sont fermés.