Précisions sur les navires de guerre américains ayant traversé le Canal de Suez


PressTV a discuté de cette information avec Jeffrey Steinberg qui travaille pour l’Executive Intelligence Review à Washington. Voici son point de vue exprimé lors d’une interview accordée à PressTV.

Rappel des Faits

Récemment plusieurs navires de guerre majoritairement américains ont traversé le Canal de Suez de la Méditerranée en direction de la Mer Rouge. La destination finale des navires reste inconnue mais certains rapportent qu’ils se dirigent vers le Golfe Persique.

Interview

PressTV : Pour quelle raison pensez-vous que ces navires de guerre sont dans la région ?

Jeff Steinberg : L’histoire est bien connue. Le Pentagone annonce régulièrement la rotation de flottilles de l’US Navy avec porte-avions. En fait, il est prévu que le porte-avions USS Truman soit envoyé dans le Golfe Persique pour remplacer l’USS Eisenhower, qui y est stationné depuis un certain temps déjà. Et les porte-avions de l’US Navy voyagent en groupe de 5 à 7 navires. Le site web du Pentagone indique qu’il est prévu que le Truman remplace l’Eisenhower et qu’il y a 5 différents types de navires qui l’accompagnent et qu’il y a également une frégate allemande qui fait partie du groupe.

Maintenant qu’il y ait eu un navire israélien passant le Canal de Suez en même temps, je ne peux pas vous répondre par l’affirmative ou la négative mais cela ne fait pas partie du déploiement de l’US Navy. En fait si l’USS Truman arrive dans le Golfe Persique en gros en début de semaine prochaine alors la principale question, c’est « est-ce que c’est ou non une rotation normale ou un renforcement des forces navales dans la région ?« .

Si c’est une rotation normale alors dans les 24 heures qui suivent son arrivée l’USS Eisenhower commencera à manœuvrer à l’inverse du Truman. Donc il y a une certaine quantité d’informations publiquement disponibles via le Pentagone. Et nous ne saurons pas avant la semaine prochaine si c’est un doublement des forces militaires américaines dans la région où bien si c’est une rotation normale. Dans ce dernier cas, l’USS Eisenhower quitterait la région vers le milieu de semaine prochaine.

Donc je pense considérant ce qu’il se passe autour qu’on est en droit d’exprimer un certain degré d’inquiétude et de rester extrêmement vigilant sur ces sujets la semaine prochaine. De plus, il y a eu d’autres informations principalement dans la presse britannique, The Times de Londres indiquant que les Israéliens déploient là-bas, dans le Golfe Persique, des sous-marins diesel nucléaires. Le journal de Murdoch qui n’est pas toujours une source d’information fiable affirme que ces sous-marins nucléaires sont des sous marins diesel qui peuvent rester en plongée pour une mission de ce genre pendant très longtemps et qu’ils transportent des missiles de croisière à tête nucléaire.

Donc c’est une information de la presse britannique et je dirai juste pour conclure que la source à l’origine de ces affirmations d’une flottille conjointe US-Israël traversant le Canal de Suez c’est un site internet israélien DEBKA connu comme un site de désinformation d’éléments d’extrême-droite des services de renseignements militaires israéliens.

Dés qu’une histoire paraît sur DEBKA nous avons des gens au Pentagone qui font des doubles et triples vérifications avant de les prendre aux mots. Dans ce cas, il y a effectivement un mouvement de navire à travers le Canal de Suez par un important groupe de navires américains.

Source : www.presstv.ir

Publicités

2 réponses à “Précisions sur les navires de guerre américains ayant traversé le Canal de Suez

  1. L’article sur l’importance du canal de Suez aux yeux des USA est intéressant, sans doute incomplet dans l’hypothèse d’un changement dans la gouvernance égyptienne. Remarque de de forme : l’on ne devrait plus dire « l’ennemi de race slave » (assez imprécise d’ailleurs :s’agissait-il des Germains ou des Russes en 1942 ?). Le fait de croire à l’existence des « races humaines », même implicitement, découle d’une conception raciste. Rappelons que c’est le mot « slavus » qui a donné « esclave » !

    • Je ne suis guère un partisan de la rhétorique des races, trop humaniste pour cautionner cette idée. Je tiens à rappeler que les opinions exprimées dans chaque article, qui ne sont pas signés Saïd Ahmiri, n’engagent que leur auteur et ne représentent pas forcément mon opinion.

      Si vous désirez un complément d’informations sur les « risques » de fermeture du canal de Suez, je vous invite à lire cet article : http://alliancegeostrategique.org/2011/02/09/trafic-maritime-et-troubles-egypte/ .

Les commentaires sont fermés.