MecanoWeb News


International

La Turquie s’éloigne de l’Occident, comme le reste du monde : Contre Info. La Turquie et toutes les nations émergentes, rendues confiantes par leurs succès économiques, s’émancipent d’une tutelle occidentale moralisatrice de plus en plus mal supportée, écrit l’éditorialiste Semih Idiz, dans le quotidien turc Hurriyet. « Cette attitude à l’égard de l’Occident n’est à l’évidence pas spécifique aux Turcs. De la Russie à l’Inde, de la Chine à l’Afrique on assiste à une réaction croissante et forte contre l’Occident. Certains parlent d’un retour de bâton « post-colonial. », constate-t-il, — Ce texte, écrit avant l’assaut israélien, qui met en perspective l’initiative de la Turquie et du Brésil dans le dossier iranien, souligne tout en le déplorant l’aveuglement apparent de l’occident sur les forces à l’œuvre. La séquence à laquelle nous venons d’assister illustre la distance croissante entre le monde qui nait et la façon dont il continue d’être perçu à l’ouest…

En Jamaïque, les « ghettos » contre l’Etat : Le Monde diplomatique. Après une longue montée en pression liée à la demande d’extradition déposée par les Etats-Unis à l’encontre de celui que M. Peter Philips, l’ancien ministre jamaïcain de la sécurité nationale, qualifie d’« homme le plus puissant de Jamaïque  », le « Don » Christopher « Dudus » Coke, la capitale du pays (Kingston) est depuis lundi 24 mai 2010 en proie au feu et aux armes. Dans les heures qui suivirent les déclarations du premier ministre, M. Bruce Golding, annonçant à la population que, finalement, la police irait bien « chercher » « Dudus », des barricades furent dressées sur les grands axes et à l’entrée des ghettos de Kingston…

Guantanamo, où en sommes-nous ? : ReOpen911. Plus d’un an et quatre mois après l’arrivée au pouvoir de Barack Obama et ses déclarations sur la fermeture rapide de la prison de Guantanamo, la fin des tortures et le rétablissement d’un État de droit aux USA, il faut bien se rendre à l’évidence; au mieux Obama a promis sans connaître la difficulté de l’entreprise, au pire il y en a encore pour plusieurs années. La récente initiative de transférer certains détenus dans l’Illinois a fait long feu, suite au récent refus de la chambre des Représentants qui estime que ces détenus sont trop dangereux pour être amenés sur le sol américain. Pendant ce temps des hommes souffrent et sont privés de liberté sans aucun recours ni droit à la défense. Car la réalité c’est que Guantanamo existe toujours, et son existence viole non seulement le droit international mais aussi la règle de l’Habeas Corpus, fondatrice du droit anglo-saxon, et qui veut que toute personne arrêtée soit présentée devant un juge dans les trois jours…

Géopolitique/Géostratégie

Ça a planté ! : Mars Attaque. Pour résumer, l’échec est complet pour Israël : manifestations, condamnations, éloignement de l’ancien allié turc, etc. Il faut encore attendre pour savoir si ces réponses sont seulement conjoncturelles ou plus structurelles des relations Israël/autres états. Seul point positif minime pour Israël, le blocus au large de la bande de Gaza demeure inviolé (mais à quel prix!). Ce blocus, qui s’affirme encore plus comme un objet politique en lui-même dans les relations internationales et dans les reliquats de pourparlers, est à la fois une assurance vie pour Israël (minimiser le réarmement des groupes hostiles de la bande de Gaza) mais aussi ce qui l’entraîne à sa perte par une obsession à le maintenir inviolé…

Un camouflet pour les puissances émergentes ? : Geopolintel. La conclusion de l’accord entre deux membres non permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies et l’Iran pour l’enrichissement de l’uranium, et la réaction qui s’en est suivie, a provoqué cette réaction diplomatique, c’est-à-dire mesurée et ferme, comme il se doit, de M. l’ancien ambassadeur de France à Téhéran, M. François Nicoullaud, interrogé par RFI. Il n’en est que plus intéressant de constater que cette opinion trouve un écho dans la presse américaine, sous la plume d’éditorialistes qui ne peuvent être suspectés de travailler contre les intérêts des Etats-Unis…

Economie

Grèce : Quatrième grève de 24 heures contre les mesures d’austérité : WSWS. Le 20 mai, des dizaines de milliers de travailleurs ont protesté partout en Grèce en participant à une grève générale de 24 heures. La grève était une réaction aux mesures brutales d’austérité imposées par le gouvernement du Mouvement socialiste panhellénique (PASOK) du premier ministre George Papandreou. La journée d’action de mercredi était la quatrième depuis décembre. La grève fait suite à celle qui avait eu lieu le 5 mai et à l’accord le lendemain du parlement grec concernant le dernier plan d’austérité de 30 milliards d’euros…

Mondialisation

WWF : Serviteur de l’agrobusiness et de la mondialisation : Primitivi. Le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) est devenu le secrétariat environnemental de la production globale de matières premières. Les Tables Rondes pour la Production Durable des pires monocultures de l’agriculture mondialisée sont dirigées par le WWF. La Table Ronde du Soja Responsable (RTRS), à laquelle participent des firmes comme Monsanto, Syngenta, Cargill, Bunge y ADM, est le cas le plus flagrant. Une gigantesque opération de greenwashing pour cacher la destruction sociale et environnementale causée par le soja en Amérique du Sud ; déforestation, pollution des milieux naturels et des personnes. Des listes sans fin de violations des Droits de l’Homme perpétrées par l’agrobusiness sont ignorées par le WWF afin de « préserver des Zones de Haute Valeur de Conservation »…

Publicités