2010-2020 : une armée de chômeurs contre une armée de policiers


par Pascal Sacre

Philippe Dessertine, professeur à Nanterre, directeur de l’Institut de Haute Finance, comparant la crise actuelle à celle de 1929, nous situerait actuellement vers … 1937. “Le temps presse,” dit-il, “si l’on veut éviter la guerre” (1). Plus prosaïquement, dans la série Starwars (La Guerre des Etoiles), nous serions à l’épisode n°2, The Empire Strikes Back (L’Empire Contre-attaque).

Grèce

  • Gel, après réduction, des pensions de retraite des fonctionnaires et des salaires du public comme du privé (réduction de 7% en moyenne des pensions de retraite).
  • La TVA passe de 19 à 21%.
  • Les taxes sur l’alcool augmentent de 20%.
  • Le prix des cigarettes augmente de 63%.
  • Le prix de l’essence monte de 8 centimes au litre, et le diesel de 3 centimes, alors qu’un mois plus tôt le prix des carburants avait déjà augmenté de 25 centimes.
  • Et ce n’est pas fini : « De nouvelles solutions devront être envisagées en 2011 et 2012 », prévient le Finlandais Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires.
  • Taux de chômage prévu : 18%.

Irlande

  • Réduction des salaires dans la fonction publique (de 5 à 15%).
  • 760 millions d’euros d’économie dans les dépenses sociales, réduction des allocations sociales.
  • 2 milliards d’économie dans les dépenses de fonctionnement et d’investissement.
  • Une taxe carbone et une taxe sur l’eau (jusqu’ici gratuite) s’ajoutent à une hausse générale d’impôt sur le revenu.
  • Hausse du chômage.

France

  • Gel des dépenses d’Etat pour les trois prochaines années.
  • Baisse de 10% des dépenses de fonctionnement.
  • Démantèlement des services publics : protection sociale, justice, santé…
  • Un million de chômeurs d’ici la fin 2010, dont 400 000 sans aucune ressource.

Portugal

  • Hausse de la TVA.
  • Surtaxes sur les ménages et les entreprises.
  • Gel des salaires dans la fonction publique pendant quatre ans, suppression de certaines allocations, avec à la clé, un vaste plan de privatisations, dans les transports, l’énergie, les assurances ou la poste…
  • Augmentation des impôts sur le revenu.

Espagne

  • Réduction des salaires et retraites dans la fonction publique (baisse de 5%).
  • Gel des embauches dans la fonction publique.
  • Baisse des indemnités de licenciement.
  • Report de l’âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans.
  • Réduction de 600 millions d’euros de l’aide au développement en 2010-2011.
  • Réduction de 6,045 milliards d’euros d’ici 2011 de l’investissement public.
  • Le gouvernement va demander aux régions et aux municipalités de faire 1,2 milliard d’euros d’économies supplémentaires.
  • Hausse de la TVA
  • 20 % de la population active au chômage.

Royaume-Uni et Italie sont dans la ligne de mire, ainsi que les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Allemagne.

L’expression fétiche de nos “experts” est “se serrer la ceinture”.

L’Empire : la finance internationale et ses quartiers généraux, Wall Street et la City of London, ainsi que tous les heureux propriétaires de fonds spéculatifs ou Hedge Funds et tous les grands banquiers occupés à trader quand ils ne sont pas ministres ou aux commandes des Banques Centrales, oui l’Empire déploie ses griffes et se prépare à déchiqueter tous les progrès sociaux de nos démocraties : institutions publiques, sécurité sociale, pensions, allocations, dépenses publiques, investissements dans les infrastructures, les écoles, les hôpitaux, les routes, la formation de professeurs, de juges, d’infirmiers…

L’Empire, lui, a desserré sa ceinture et se prépare à banqueter.

Comment les policiers, d’Athènes ou d’ailleurs, dont la pension sera supprimée comme les autres, le salaire gelé ou réduit, le pouvoir d’achat effacé, dont certains ont bien des sœurs, des frères, des parents, des enfants qui seront frappés de plein fouet par la vague de Froid Monétaire International, peuvent-ils lever la matraque sur leurs camarades de misère, et défendre ces carnassiers austères qui les regardent, méprisants, du dernier étage de leur bunker, avec cet œil froid qui les caractérise quand ils transforment des souffrances humaines bien réelles en additions et soustractions ? Oui, comment ?

Leurs cerveaux ont-ils été à ce point transformés et « lavés » par l’endoctrinement, la malbouffe, la télévision et les jeux vidéo violents ? (http://jacbro13.com/assets/divers/d…)

Le chômage augmente, assez logiquement et ces mesures d’austérité amplifieront encore ce phénomène.

Selon le BIT, le Bureau international du travail, il pourrait y avoir 30 à 51 millions de chômeurs en plus dans le monde.

« S’appuyant sur les prévisions économiques du FMI, le BIT estime que le chômage devrait rester élevé en 2010, notamment dans les économies développées et l’Union européenne où un surcroît de 3 millions de personnes pourrait grossir les rangs des chômeurs en 2010. Dans les pays industrialisés et l’Union européenne, le nombre de sans-emploi pourrait ainsi croître de 3 millions de personnes et augmenter à 8,9% » (2). La crise pourrait aussi créer, surtout dans les pays en développement, 200 millions de nouveaux travailleurs pauvres qui viendraient s’ajouter au 1 milliard 200 millions déjà existants.

Ces travailleurs, dont le salaire ne suffit pas pour vivre, représenteraient près de 45% de la population active mondiale (3).

Chômage, surendettement, disparition de son pouvoir d’achat, misère sociale, et, après avoir perdu toute liberté de manifester, de s’exprimer, de contester, perte de sa maison, de l’accès aux soins…et de toute dignité.

Tous les policiers antiémeutes devraient poser leurs matraques à terre et passer du côté des citoyens qui se battent autant pour leurs droits, leur survie à eux, que pour les leurs.

Une armée de chômeurs, de sans-abris, de citoyens trompés et volés, contre une armée de policiers trompés et volés, bientôt chômeurs pour certains d’entre eux, quel gâchis. Pendant ce temps, les vrais responsables, les félons et les incompétents, les « experts » et les spéculateurs se curent les dents.

La crise sociale, humaine, mondiale, que nous traversons n’est pas une crise de conscience, de lucidité, ni même d’information.

Avec internet, les réseaux sociaux, le mail, les blogs, même les plus endormis d’entre nous, ceux qui continuent malgré tout à plonger la tête dans le sable, ont accès à toutes les données du problème.

La crise sociale, humaine, mondiale, que nous traversons est une crise de courage et de mobilisation. Une crise de solidarité et de décision.

Nous restons divisés et c’est tout ce qu’ils veulent.

En attendant le ceinturon des financiers et de leurs experts du FMI, de bons coups de pied dans nos consciences paresseuses et orgueilleuses nous feraient du bien.

Il est assez ironique que la grand-messe hollywoodienne, le grand spectacle télévisuel qui d’ordinaire nous tient hypnotisé et ensorcelé, nous rappelle très opportunément l’existence d’un homme dont nos temps auraient bien besoin, Robin Hood (4).

A quand le Retour du Jedi ?

Notes(1) Philippe Dessertine, interviewé par Philippe Vallet au sujet de son ouvrage, “Le Monde s’en va-t-en guerre”, Ed. Anne Carrière, 2010, Audio, http://www.france-info.com/chroniqu…

(2) La crise a fait exploser le chômage dans le monde, http://www.lemaghrebdz.com/lire.php…

(3) Chômage dans le monde : des prévisions inquiétantes, http://www.rfi.fr/actufr/articles/1…

(4) Un « Robin des Bois » hors des sentiers battus, http://www.rtbf.be/info/societe/cin…

Références

Les Etats européens livrent leurs populations aux spéculateurs : http://www.bastamag.net/article942.html

Le Portugal annonce de nouvelles mesures d’austérité budgétaire : http://www.latribune.fr/actualites/…

L’Espagne annonce une cure d’austérité radicale : http://www.latribune.fr/actualites/…

Le palmarès de l’austérité en Europe : http://www.lexpansion.com/economie/…

Source : Le Grand Soir

Advertisements

2 réponses à “2010-2020 : une armée de chômeurs contre une armée de policiers

  1. Médecin fonctionnaire d’état,Père et Frère Ouvriers.
    Une Soeur,non bénéficiaire de « bourses » d’études secondaires = pas d’études secondaires.
    Evidemment pas d’héritage ni de « patrimoine ».
    Heureusement une Education Universitaire et d’Ingénieur pour nos deux Enfants.(Fonctionnaires !!! )/
    Empêché par mon statut,puis à la retraite ,j’ai eu « besoin » de vider mon sac : le Parti Commmuniste(Sympathisant)
    Puis Bayrou,Joly,Van Ruymbeke ,Attali ,Jorion,Lordon,Stiglitz,Krugman….
    MAIS en fin de compte :
    Tout ça pour quoi ???
    Ne pourriez vous pas avec certains ,y compris « politiques »,vos réseaux..etc…Organiser un mouvement violent ,à mûrement préparer bien sûr,et non sanglant évidemment pour mettre fin à
    NOS MESRES organisées comme le rappelle W. Buffet ( c’est notre classe,celle des « riches »(1),qui la gagne cette lutte des classes…)
    AGREGEZ VOUS .
    SAUVEZ VOS SEMBLABLES.
    (1)Ceux là sont inhumains e en sont donc indignes.

Les commentaires sont fermés.