Le régime d’Hugo Chávez accuse les Etats-Unis d’avoir causé le séisme à Haïti


Le 18 janvier dernier, la télévision d’Etat vénézuélienne ViVe a mis en ligne sur son site internet un texte affirmant que le séisme à Haïti était « le résultat d’un test de la Marine étatsunienne ». C’est « un tremblement de terre expérimental des Etats-Unis » qui aurait ravagé la petite république caribéenne, cible d’une arme secrète connue sous le nom de « projet HAARP ».

Selon ViVe, le séisme qui a eu lieu en Chine, dans la région du Sichuan, le 12 mai 2008, aurait également eu pour origine un test militaire du projet HAARP. De même qu’un autre « test qui s’est déroulé dans le Pacifique la semaine dernière et qui a provoqué un séisme de magnitude 6,5 [sur l’échelle de Richter] en Californie, sans faire de morts, à la différence de la tragédie haïtienne ». Ces tests n’auraient d’autre but final que « de détruire l’Iran avec une série de tremblements de terre destinés à renverser le régime islamique »…

Les sources de ViVe ? Un rapport « établi par la Flotte russe du Nord », laquelle « contrôle les activités navales des Etats-Unis dans les Caraïbes depuis 2008, lorsque Washington a rétabli la IVème Flotte qui avait été dissoute en 1950 et que la Russie a commencé ses premiers exercices dans la zone depuis la Guerre Froide ». Selon la chaîne pro-gouvernementale, « il est plus que probable que les Etats-Unis soient au courant des dégâts qu’ils provoquent parce qu’ils avaient envoyé à Haïti le général P. K. Keen [le n° 2 de l’US Southern Command – NDLR], afin de superviser les efforts de secours si nécessaire ».

Les cinq lettres de l’acronyme HAARP signifient High Frequency Active Auroral Research Project. Il s’agit d’un programme américain de recherche scientifique sur la ionosphère, basé en Alaska et lancé en 1990. Depuis lors, le HAARP, souvent présenté comme une « arme de destruction massive », est l’objet de toutes les spéculations et de tous les fantasmes complotistes. Il serait notamment capable de modifier le climat et d’influencer les comportements humains.

Sur le site du ministère vénézuélien de la communication et de l’information (dont dépend directement la chaîne de télévision ViVe), on trouve ainsi un texte présentant le projet HAARP comme « faisant partie de l’arsenal militaire du Nouvel Ordre Mondial ». Son auteur ? Michel Chossudovsky, animateur du site conspirationniste Mondialisation.ca.

La théorie du complot sur le séisme à Haïti a été développée dès le 14 janvier (48 heures après l’événement) par un internaute répondant au pseudonyme de « Sorcha Faal » (selon certains, il s’agirait d’un dénommé David Booth) sur son site internet. HAARP est également accusé d’être à l’origine du cyclone Nargis qui a frappé la Birmanie le 2 mai 2008 ou du tsunami du 26 décembre 2004. La théorie du complot selon laquelle les Etats-Unis étaient derrière le raz-de-marée qui a dévasté l’Asie du Sud-Est avait notamment été répandue par le journaliste conspirationniste australien Joe Vialls (un collaborateur du Réseau Voltaire) et par l’astrophysicien et ufologue Jean-Pierre Petit .

Comme le note Marion Solletty (Slate.fr), « le séisme qui s’est produit à Haïti (…) n’a rien d’étonnant pour les experts. La zone de Port-au-Prince, plus particulièrement au niveau de la ville de Leogane, est [en effet] traversée en surface par une immense fissure, la faille d’Enriquillo, qui va de la République dominicaine à la Jamaique ». La journaliste rappelle aussi qu’« Haïti est connue pour avoir une sismologie très importante. Sept tremblements de terre d’une magnitude similaire se sont produits dans cette zone durant les deux derniers siècles, comme en 1701 ou en 1784 ».

Selon Audrey Fournier (Le Monde.fr), « la volonté d’Hugo Chavez de contester le leadership américain dans la gestion de la crise, en allant jusqu’à l’accuser d’être responsable de la catastrophe, s’inscrit dans une tentative de longue haleine du Venezuela d’étendre son influence sur la région Caraïbe ».

Source : http://www.conspiracywatch.info/Le-regime-d-Hugo-Chavez-accuse-les-Etats-Unis-d-avoir-cause-le-seisme-a-Haiti_a477.html

Haïti : nouveau délire du « Monde » contre Chavez

par Thierry Deronne

Audrey Fournier (du « Monde ») a publié hier un billet intitulé : Haiti et ses « amis » vénézuélien et cubain.

Selon elle « Hugo Chavez affirme que les États-Unis ont provoqué le séisme« .

Or le président vénézuélien n’a jamais prononcé ces propos.

À aucun moment Audrey Fournier n’a cherché à vérifier à la source.

Ce faux lui permet de nous expliquer que « La volonté d’Hugo Chavez de contester le leadership américain dans la gestion de la crise, en allant jusqu’à l’accuser d’être responsable de la catastrophe, s’inscrit dans une tentative de longue haleine du Venezuela d’étendre son influence sur la région Caraïbe. »

Mensonge d’autant plus obscène (il a également circulé dans les colonnes de ABC (quotidien de droite espagnol) ou dans une news de « Russia Today ») que le Vénézuéla n’a pas attendu les tremblements de terre pour découvrir le peuple haïtien, poussant un certain Bill Clinton à saluer il y a quelques mois son aide désintéressée.

Arrivées très rapidement sur les lieux avec des tonnes de matériel aéroporté et une brigade formée par la nombreuse communauté haïtienne de Caracas, les équipes mixtes de médecins et secouristes haïtiens et vénézuéliens travaillent elles aussi à sauver des vies.

Pendant ce temps les États-Unis installent sur place une base militaire de plus qui n’a bien entendu aucun lien avec le coup d’État au Honduras, ni avec les sept bases US en Colombie, ni avec les prochaines élections en Haïti, ni avec l’avancée des forces de changement au Venezuela et dans le reste de l’Amérique Latine.

Avec la nouvelle génération de « petits soldats » formatés par les « bonnes écoles de journalisme », la reléve de Jean-Pierre Langellier et de Bertrand de la Grange est en tout cas assurée au Monde, au-delà de toutes les espérances.

Exemples récents de « l’information » du « Monde » sur le Vénézuéla :

- 01.09.2009. Mr. Langelier prend un aller simple pour le pays des soviets.

- 12.10.2009. Chantal Rayes piégée à Sao Paulo.

- 19.01.2010. Jean-Pierre Langellier procède à une nouvelle dévaluation du journalisme.

Source : http://www.legrandsoir.info/Haiti-nouveau-delire-du-Monde-contre-Chavez.html

Publicités

3 réponses à “Le régime d’Hugo Chávez accuse les Etats-Unis d’avoir causé le séisme à Haïti

  1. « Théorie du complot », « conspirationnisme », etc., normal, on est dans le registre habituel de Conspiracy Watch.
    Mais peur-être n’eût-il pas été inutile de citer l’article de ViVe ?
    En tout cas, s’il est vrai, et il semble bien que ce soit le cas, s’il est vrai que les Etats-Unis ont fait d’immenses progrès dans l’élaboration des armes sismiques, il n’est pas absurde de penser qu’ils aient décidé de s’en servir.

    • Post-scriptum : Quand j’écrivais « Peût-être n’eût-il pas été inutile de citer l’article de ViVe ? », je voulais dire, bien sûr, le citer in extenso.

      • Ce billet regroupe deux articles de deux sites différents comme vous avez peut-être remarqué. Dans le premier article, il y a plusieurs mentions du site ViVe dont un lien direct vers un autre article.

        Je tente de respecter au mieux les articles que Mecanoblog édite sans apporter aucune modification mais vous avez raison, cela n’aurait pas été du superflu de le citer.

        Pour en revenir aux armes sismiques, je vous invite à vous orienter sur le Forum Mecanopolis, topic  » Pays du Sud  » sujet  » Ce qu’on ne vous dit pas sur Haïti  » pour avoir une petite analyse de la machine PAMIR expliquée par Jean-Pierre Petit qui est beaucoup moins connue que HAARP si vous ne connaissiez pas. Comme vous le dites si bien, cela serait absurde de ne pas s’en servir sinon pourquoi les avoir créés ?

Les commentaires sont fermés.